AccueilIntroductionlivres & sitescontacts

Cabri-Géomètre est le produit d'une activité de recherche conduite à l'Université Joseph Fourier de Grenoble et au CNRS, dans le laboratoire de Structures Discrètes et de Didactique (1984-1995), puis dans l'équipe EIAH (Environnements Informatiques d'Apprentissage Humain) du laboratoire Leibniz (1995-2002) et enfin dans l'équipe DIAM (Informatique et Apprentissage des Mathématiques) jusqu'en 2011. Le logiciel est développé et distribué par la société Cabrilog depuis 2001.

Historique de Cabri Géomètre

C'est en 1985 que Jean-Marie Laborde, informaticien, mathématicien et chercheur en mathématiques discrètes, propose la création d'un CAhier de BRouillon Informatique pour la géométrie, un Cabri-géomètre, qui permette une exploration des propriétés des objets de la géométrie et de leurs relations. Aux côtés de Jean-Marie Laborde, les artisans de la réalisation du logiciel sont Philippe Cayet, Yves Baulac et Franck Bellemain, étudiants préparant un mémoire d'ingénieur ou une thèse de doctorat. Ce travail est bientôt récompensé par une reconnaissance officielle:

  • En 1988, une première version de Cabri-géomètre est remarquée par Apple qui lui attribue son Trophée Education.
  • En 1989, Cabri-géomètre est disponible sur le marché éducatif français avec le soutien du Ministère de l'Education Nationale, puis dans de nombreux pays dans ses versions MacOS ou DOS. .

Cette double référence souligne la pluridisciplinarité de l'équipe que Jean-Marie Laborde réunira à partir de 1990 au sein d'un grand projet de l'Institut d'Informatique et de Mathématiques Appliquées (IMAG) de Grenoble, en rassemblant des chercheurs en informatique, en didactique des mathématiques, en mathématique, en intelligence artificielle, en psychologie, ainsi que des enseignants.
Les travaux ont lieu au laboratoire Structures Discrètes et Didactique, mais aussi dans des établissements scolaires de la région de Grenoble, en particulier au collège de Moirans, où Bernard Capponi, monte un véritable observatoire des usages de Cabri-géomètre.
Ensuite les directions de recherche s'appuyant sur Cabri-géomètre se sont largement diversifiées, tant du côté de la didactique sous l'impulsion de Colette Laborde, que de celui de l'intelligence artificielle sous la direction de Laurent Trilling, responsable de l'équipe PLIAGE (Programmation Logique, Intelligence Artificielle et Génie Éducatif), ou encore sur les technologies de l'enseignement à distance dans le cadre du projet TéléCabri dirigé par Nicolas Balacheff.
En 1994, la première génération de Cabri-géomètre a cédé la place à une génération nouvelle "Cabri II" grâce aux développements de Jean-Marie Laborde, Franck Bellemain et Sylvie Tessier et le support industriel de Texas Instruments.
L'alliance de Cabri-géomètre et de Texas Instruments est à la source d'une véritable révolution des conditions de l'enseignement des mathématiques mettant à la portée du cartable des élèves des calculatrices embarquant divers environnements de calcul et la géométrie dynamique (1995).
En 1995 le développement du web permet d'imaginer la mise à disposition des figures de géométrie interactives via les navigateurs courants. Jean-Marie Laborde propose à Gilles Kuntz, enseignant chercheur à l'Université Joseph Fourier de Grenoble, de rejoindre la nouvelle équipe EIAH du laboratoire Leibniz pour développer avec l'équipe Cabri un projet de recherche ayant cet objectif, d'abord dans le cadre d'une année sabbatique, puis d'une délégation à plein temps au CNRS. Dès l'année universitaire 1996/97 un mémoire de DEA (Jean-Philippe Ibarlucia) porte sur la faisabilité et la réalisation d'une première version Java de Cabri-géomètre. Quand la première version beta publique de Cabrijava sort le 8 octobre 98, les enseignants l'adoptent immédiatement afin d'enrichir leurs sites web à but pédagogique. Gilles Kuntz poursuivra ensuite la mise au point pour arriver en 2001 à une compatibilité avec Cabri II pour toutes les fonctionnalités essentielles.
Le 8 mars 2000 Jean-Marie Laborde crée l'entreprise Cabrilog, société d'édition et de développement des logiciels Cabri afin de produire de nouveaux produits pour micro ordinateurs et pour calculatrices.
Début 2003, une nouvelle version est disponible sur plateforme Windows: Cabri Géomètre II Plus. Une nouvelle version pour calculatrices TI 83 et TI 84 a été réalisée : Cabri Junior.
En septembre 2004, lors du congrès Cabriworld à Rome, Jean-Marie Laborde présente la version de Cabri Géomètre II Plus pour MacOS X et un tout nouveau logiciel, Cabri 3D, le logiciel de géométrie interactive 3D. Voir l'historique de Cabri 3D ici >>>
Le développement de Cabri Géomètre II Plus a continué avec la sortie en septembre 2007 de la version 1.4 dont les principales nouveautés sont :
- Le compagnon embarqué incluant des vidéos de prise en main et plus de 60 activités mathématiques prêtes à l'emploi dans la classe (algèbre, trigonométrie, géométrie analytique, gestion de données...)
- Export d'images au format png, pour préparer des activités ou notes de cours.
- Export au format web, pour partager des activités avec les élèves sur un site web
- Intégration de figures dans des documents MS Office (Word, PowerPoint)
- Manipulation de ces figures exportées grâce au module (plugin) Cabri II Plus en Version PC et Mac
- Version MacOS incluant toutes les fonctionnalités de la version PC et des plus spécifiques Mac : meilleur affichage grâce à l'anticrénelage (ou antialiasing), édition des textes améliorée et basée sur des standards Apple.

Historique de Cabri 3D

Au début des années 90, de nouveaux microprocesseurs permettent l'installation de cartes graphiques de plus en plus performantes qui rendent posssible la réalisation de logiciels de 3D sur les ordinateurs personnels. Dès 1994 Jean-Marie Laborde a démarré un projet de recherche dont l'objectif était la réalisation d'un Cabri pour l'espace avec une interface de manipulation directe. Une première maquette a été réalisée dans le cadre de la thèse de Safwan Qasem (1997). Cette réalisation utilisait Quickdraw 3D, une boite à outils logicielle de grande qualité mise à la disposition des programmeurs développeurs d'application en 1995 par Apple. Plus tard, Eric Bainville, ancien chercheur de l’équipe Cabri recruté pour ses doubles compétences en mathématiques et en informatique, a rejoint l'entreprise Cabrilog, créée avec le soutien de l’UJF et du CNRS, pour développer un véritable Cabri 3D s’appuyant sur les technologies les plus récentes. C'est l'environnement graphique OpenGL qui a été choisi pour le développement du logiciel parce qu'il a été adopté par les industriels, y compris Apple qui avait arrété le support de Quickdraw 3D. Une première maquette a ainsi été présentée à Montréal lors de Cabriworld 2001. Cependant un travail considérable a encore été effectué par l'équipe d'ingénieurs de Cabrilog pour livrer la première version présentée pendant Cabriworld 2004 à Rome.
La nouvelle version Cabri 3D v2 diffusée en 2006 a été récompensée par le prestigieux trophée BETT Awards 2007 dans la catégorie Matières principales du secondaire.

Jean-Marie Laborde (septembre 2004):
"Pour résumer je dirais que le passage d'un Cabri fondamentalement 2D comme Cabri II, Cabri II Plus, à un Cabri authentiquement 3D ne s'est pas réduit à ajouter une coordonnée aux structures internes. Comme cela a été remarqué par plusieurs mathématiciens historiques (je ne citerai que H.Poincaré), la situation mathématique se complexifie souvent substantiellement dans le passage du 2D au 3D (même s'il arrive que certaines régularités puissent se manifester en dimension supérieure).
Toujours est-il qu'aujourd'hui Cabri 3D est perçu par la plupart de ceux qui s'y sont plongés (et qui finalement l'adoptent sans restriction) comme un logiciel d'un potentiel extraordinaire. En fait Cabri 3D est le premier logiciel de manipulation directe en 3D. Il ouvre des perspectives de découvertes insoupçonnés, des possibilités d'illustration et manipulation en classe vraiment inédites. Et cela même si certains aspects de son interface restent à peaufiner ; si l'on veut bien s'en souvenir Cabri n'est pas sorti d'emblée en 1988 avec son interface d'aujourd'hui, qui semble maintenant si naturelle à ses utilisateurs."